L’AMP, l’Unicef et l’ANV-SSP organisent un atelier pour élaborer la méthodologie de mise en œuvre du système logistique optimisé au Bénin

Ouidah, Bénin – 27 au 29 mai - L’Agence de Médecine Préventive (AMP), le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) et l’Agence nationale de la Vaccination et des Soins de Santé Primaires (ANV-SSP) se réunissent à l’Institut Régional de Santé Publique (IRSP) de Ouidah du 27 au 29 mai pour valider les différents protocoles d’évaluation de l’analyse de situation et élaborer la méthodologie de  mise en œuvre du nouveau système logistique vaccinal optimisé à l’ensemble du Bénin.

Lors de la mise en œuvre du projet LOGIVAC par l’AMP et l’OMS il ya trois ans, quatre orientations stratégiques ont été retenues par le ministère de la Santé du Bénin pour accroître la performance de la chaine logistique vaccinale du pays. Une approche innovante de modélisation, basée sur la méthode EVM+HERMES&CCEM, a alors été développée et testée dans la zone sanitaire de Comé au Bénin.

Au regard des résultats positifs de cette phase pilote et à la demande du ministère de la Santé, le nouveau système logistique optimisé expérimenté à Comé sera étendu sur l’ensemble du pays ces trois prochaines années. Cette mise à l’échelle, appelée LOGIVAC +, est un nouveau projet mis en place par l’AMP en partenariat avec l’Unicef et l’ANV-SSP. Le projet fournira un appui technique au programme élargi de vaccination (PEV) du Bénin pour améliorer et optimiser le système logistique vaccinal.

Ainsi l’AMP, l’Unicef et l’ANV-SSP visent à établir en amont du projet un consensus méthodologique autour de l’analyse de situation et la mise en place du système logistique optimisé dans les huit zones identifiées. Ces huit zones sanitaires sont Lokossa-Athiémé, Aplahoué-Djakotomey-Dogbo, Klouékanmè-Toviklin-Lalo, Allada-Zê-Toffo couvertes par l’AMP et l’ANV ; et Kandi-Gogounou-Segbana, Malanville-Karimama, Banikoara, Djidja-Abomey-Agbangninzoun couvertes par l’ANV et l’Unicef.

Cet atelier vise plus spécifiquement à développer et valider le protocole d'évaluation pour l’analyse de situation ; et à identifier les procédures opérationnelles et outils à développer  pour assurer la mise en place effective du système logistique optimisé et le  bon fonctionnement des activités du PEV dans les zones d’interventions du projet.

A propos de l'Agence de Médecine Préventive :

Fondée en 1972, l’Agence de Médecine Préventive (AMP) est un organisme à but non lucratif dédié à la promotion de la médecine préventive et de la santé publique dans le monde. Avec ses partenaires publics et privés, l’AMP vise à :
Accroître les connaissances scientifiques permettant la formulation de politiques sanitaires fondées sur des données probantes ;
Promouvoir l’introduction et l’utilisation des vaccins ;
Renforcer la logistique et les prestations de services de vaccination ;
Développer les capacités humaines et institutionnelles à travers des programmes de formation sur mesure ;
Innover dans le domaine de la vaccinologie appliquée.

Pour plus d'informations, veuillez visiter : www.amp-vaccinology.org/.

Suivez toute l’actualité de l’AMP sur Twitter : @AMPvaccinology

Contacts presse :

Agence de Médecine Préventive (AMP)

Alice Henry-Tessier
+33 (0)1 53 86 89 20
ahenrytessier@aamp.org

Eustache Agboton
+ 229  21 30 56 22
eagboton@aamp.org