L’Agence de Médecine Préventive (AMP) se mobilise autour de la Semaine mondiale de la vaccination

Paris – avril 2014. A l’occasion de la Semaine mondiale de la vaccination, l’AMP affirme sa position dans le renforcement de la vaccination dans le monde.
Du 24 au 30 avril 2014, 200 pays dans le monde soutiendront la semaine mondiale de la vaccination autour du thème ‘Etes-vous à jour ? », initiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). A cette occasion, l’AMP voudrait insister sur les activités qu’elle promeut pour renforcer la qualité des vaccinations dans les pays en développement.

Soutenir les pays dans leur effort d’appropriation des programmes nationaux de vaccination

La vaccination fait partie des facteurs de développement des pays. C’est pourquoi l’AMP œuvre en collaboration avec l’OMS, dans le cadre de son programme SIVAC à améliorer la formulation par les pays de politiques de vaccination fondées sur l’évidence scientifique. Financé par la Bill & Melinda Gates Foundation, l’Initiative SIVAC a pour but de développer ou renforcer des Groupes Techniques Consultatifs nationaux pour la Vaccination (GTCV). L'objectif est d'encourager la prise de décisions fondée sur des données factuelles pour le développement de programmes et de politiques de vaccination. Actuellement SIVAC intervient dans environ 15 pays en Afrique, Asie, Europe et au Moyen Orient.

Assurer une vaccination sans risques

Parce que la vaccination n’est efficiente que sous certaines conditions (personnel formé, logistique d’approvisionnement respectée, etc.) l’AMP contribue à améliorer l’administration de vaccins et la couverture vaccinale à travers de nombreuses activités :
- le programme EpiVacPlus tend à renforcer les capacités techniques et managériales des acteurs des programmes de vaccination et d'améliorer les pratiques professionnelles de ces acteurs ;.
- le programme LOGIVAC forme des logisticiens de santé afin d’améliorer la gestion de l’approvisionnement et de stockages des vaccins.
De plus l’AMP est très soucieuse des effets des vaccins sur les populations. C’est pourquoi elle poursuit le développement d’une activité de pharmacovigilance en collaboration avec ses partenaires nationaux, régionaux et internationaux afin de surveiller la sécurité des vaccins et de repérer les éventuels effets indésirables.

La vaccination de routine doit redevenir un acte individuel

L’un des grands défis des programmes de routine est de les faire évoluer vers la reconnaissance de la vaccination comme acte médical individuel (par différence avec les campagnes de masse). L’AMP va s’impliquer dans cette démarche à la fois sur le plan de la formation des agents et sur le plan de la logistique. Les vaccins requièrent l’injection de plusieurs doses à intervalles définis par le calendrier vaccinal ; celui-ci va nécessairement évoluer avec l’introduction de nouveaux vaccins. Cette évolution devra reposer sur des données avérées qui nécessiteront des études appropriées.

 

A propos de l’Agence de Médecine Préventive (AMP) :
Fondée en 1972, l’Agence de Médecine Préventive (AMP) est un organisme sans but lucratif dédié à la promotion de la médecine préventive et de la santé publique dans le monde. Avec ses partenaires publics et privés, l’AMP vise à :
• Accroître les connaissances scientifiques permettant la formulation de politiques sanitaires fondées sur des données probantes ;
• Promouvoir l’introduction et l’utilisation des vaccins ;
• Renforcer la logistique et les prestations de services de vaccination ;
• Développer les capacités humaines et institutionnelles à travers des programmes de formation sur mesure ;
• Innover dans le domaine de la vaccinologie appliquée.

Suivez toute l’actualité de l’AMP sur Twitter

Contact presse :
Agence de Médecine Préventive (AMP)
Alice Henry-Tessier
+33 (0)1 53 86 89 20
ahenrytessier@aamp.org