Les pastilles de contrôle de vaccin (PCV) permettent d’identifier si le vaccin est impropre à la consommation. Elles contiennent un matériau sensible à la chaleur. Placées sur les flacons de vaccin, elles enregistrent la chaleur cumulée à travers le temps. Un outil qui joue un rôle majeur pour garantir le succès des programmes de vaccination en permettant aux personnels de santé de savoir d’un coup d’œil si le vaccin peut être administré en toute sécurité ou non. Pendant plus de quinze ans, les PCV ont été systématiquement placés sur les flacons délivrés par les agences d’approvisionnement des Nations unies permettant aux pays en développement d’en bénéficier.

Après avoir quitté la phase d’éligibilité au soutien de Gavi l’Alliance du Vaccin, l’Angola, la Côte d'Ivoire, le Ghana et le Nigeria sont actuellement en phase de transition (leur revenu brut national ayant augmenté). Dans cinq ans, ces pays doivent être capables de financer eux-mêmes leur programme de vaccination, pouvant toujours être soutenus par Gavi.

Dans ce contexte, Temptime a mandaté AMP Services pour :