Les maladies à pneumocoques (méningite et pneumonie notamment) restent une des premières causes de décès des enfants de moins de cinq ans en Afrique subsaharienne. Initialement Pfizer a mis au point le vaccin conjugué 13-valent (PCV13) en deux doses. Compte tenu des problèmes programmatiques liés à l’introduction de nouveaux vaccins dans les pays en développement, Pfizer a été amené à repenser une nouvelle version de son vaccin PCV13 en quatre doses.

En attendant l’introduction éventuelle de la nouvelle présentation du PCV13 en 2017 et d’une autorisation de mise sur le marché, Pfizer souhaite organiser une formation de remise à niveau à destination des personnels de santé sur les maladies à pneumocoques et l’utilisation du PCV13 multi-dose.

AMP Services a été en charge du développement du matériel de formation et est actuellement missionnée pour animer des formations de formateurs au niveau national dans les pays identifiés. Cette mission s’inscrit dans le cadre d’un dispositif de formation en cascade. Dans un premier temps, AMP Services forme dix à vingt cadres de santé au niveau national ; ceux-ci formeront à leur tour, dans les districts, des infirmiers et infirmières (environ trois à cinq par district).En bout de chaîne, ces derniers pourront dispenser la formation de remise à niveau auprès de l’ensemble des personnels de santé afin qu’ils intègrent les bonnes pratiques de manipulation et d’utilisation de ce vaccin multi-dose.